Histoire2maladie.fr » Se soigner » Mutuelle pas chère : que doit-on savoir si on veut payer sa mutuelle au juste prix ?

Mutuelle pas chère : que doit-on savoir si on veut payer sa mutuelle au juste prix ?

Beaucoup diront qu’une mutuelle pas chère et qui couvre bien, ce n’est tout simplement pas possible et c’est en partie vrai. Il faut consentir à beaucoup cotiser pour être bien remboursé. Même s’il existe quelques mutuelles moins chères que les autres, elles sont dédiées à des profils spécifiques.

Qu’y a-t-il à connaître sur les mutuelles avant d’en souscrire une ?

Comprendre les remboursements de la sécurité sociale

La sécurité sociale effectue des remboursements des prestations de santé selon des bases de remboursements ou tarifs conventionnels. Les dépassements d’honoraires ne sont jamais pris en compte et bien souvent, les bases de remboursements n’ont rien à voir avec les tarifs réellement pratiqués en particulier dans certains secteurs. C’est surtout le cas pour toutes les prestations qui touchent à l’optique. Sans compter que les médecines douces et les forfaits hospitaliers ne sont pas du tout pris en charge par la Sécu.

Il faut aussi noter que les mutuelles santé adoptent les mêmes bases de remboursement que celles de l’Assurance Maladie. Cela signifie en clair qu’une mutuelle dont le taux de remboursement est de 100% ne couvre que la partie de la base de remboursement que la sécurité sociale ne couvre pas mais elle ne prend pas non plus en charge les dépassements d’honoraires.

Retenir qu’il y a bien certaines mutuelles pas chères

Oui, il y a bien des mutuelles pas chères mais il y a toujours des explications à ça :

  • Il peut s’agir d’une mutuelle obligatoire d’entreprise dont les cotisations sont plus faibles parce que l’employeur en paie la moitié.
  • Il peut s’agir d’une mutuelle réservée aux étudiants
  • Il peut s’agir d’une mutuelle réservée spécifiquement à certains corps de métiers (agriculteurs, fonctionnaires, travailleurs indépendants, etc.)
  • Il peut s’agir d’une mutuelle familiale qui accorde des réductions en raison du nombre de personnes pris en charge à la fois.

Comme vous le voyez, les mutuelles les moins chères ne sont pas forcément accessibles à tous. Mais, dans le cas général, votre premier souci devrait être la qualité de la couverture.

Résilier sa mutuelle n’a rien de compliqué

Grâce à la loi Chatel, vous êtes tenus au courant de l’approche de la date limite de résiliation par votre assureur. S’il faillit à ce devoir légal, vous aurez la possibilité de résilier votre mutuelle quand ça vous chante.

Comment trouver la mutuelle la plus convenable pour son profil ?

D’abord commencez par analyser vos habitudes concernant les soins de santé. Combien de fois vous êtes-vous rendus chez le dentiste ces derniers temps ? Avez-vous des lunettes que vous portez depuis déjà quelques années ? Etes-vous un adepte des médecines douces ? De là, vous listerez les garanties qui devraient avoir les taux de remboursements les plus élevés.

Il vous suffira ensuite de vous rendre sur un comparateur en ligne, de remplir quelques informations puis de comparer les différentes offres proposées. En général, les comparateurs font le tri entre les offres qui se rapprochent le plus de vos exigences et celles qui s’en éloignent.

D'autres histoires :