Hypotension

De prime à bord, l’hypotension artérielle est plus une valeur numérique mesurable qu’une maladie en tant que telle. En effet, la baisse de tension ne devient inquiétante que lorsqu’elle est suivie des malaises tels que l’évanouissement, la faiblesse ou d’autres. D’ailleurs, on distingue différents types d’hypotension. On a l’hypotension postprandiale, qui correspond naturellement à la diminution de la pression à la suite d’un repas. Ensuite, on peut citer l’hypotension orthostatique, qui correspond à la chute de tension à la suite d’un lever de façon prompte d’une position assise ou du lit.

Par ailleurs, la pression artérielle encore appelée la tension est un pouvoir mécanique du sang sur la paroi des artères. D’où le fait que, la tension artérielle basse est reconnaissable par une pression anormalement faible du sang. Toutefois, lorsque la tension artérielle est excessive, elle est en revanche appelée hypertension.

Cependant, le phénomène de baisse de tension peut parfois entrainer des malaises transitoires ou permanents. C’est pourquoi tel que le rythme du cœur, il est recommandé de maintenir à un niveau acceptable la tension. Enfin, il est préférence de consulter un médecin en cas de situation de tension artérielle basse. Car, la tension basse peut s’avérer dangereuse pour les personnes les plus sujettes.

Hypotension

Les symptômes les plus fréquents de l’hypotension ?

Il existe plusieurs signes indicateurs de l’hypotension. D’abord on distingue les troubles circulatoires. En effet, l’on remarque ce type de trouble lorsqu’on observe la baisse ou la faiblesse d’approvisionnement du cerveau en sang. D’ailleurs, cette situation se présente le plus souvent lorsqu’il y a une dilatation des verseaux sanguins accompagnée d’un manque d’eau dans l’organisme. Dans ce cas, on observe une baisse de la pression artérielle et certains signes tels que la fatigue et les difficultés de concentration deviennent remarquables.

Ensuite, on peut distinguer les symptômes tels que les vertiges. En effet chez certaines personnes, les vertiges deviennent fréquents dès qu’elles opèrent des changements de position de façon rapide. En pratique, on observe dans ces cas que le sang descend précipitamment dans les membres inférieurs et l’abdomen sans que les vaisseaux sanguins n’arrivent à se contracter aussi rapidement. Comme conséquence immédiate, la pression artérielle connaît une baisse soudaine. Et, on observe certains malaises tels que les troubles visuels, les maux de tête ou les étourdissements temporaires.

Enfin, on peut distinguer une sensibilité élevée du froid et une réduction de la forme physique.

D'autres histoires :